Profanations d’églises et antisémitisme au pays du vivre ensemble

profanation église saint nicolas houille février 2019

La haine du Juif n’est point nouvelle. D’Alfred Dreyfus à Pierre Mendès France, la question Juive en France a souvent déchaîné les haines et les passions.

En revanche, les actes anti-chrétiens dans l’hexagone sont un phénomène d’apparition récente.

Est-ce finalement si étonnant que les églises soient attaquées au même titre que les synagogues ? A l’évidence, non. Car ce qui est visé, c’est la civilisation judéo-chrétienne elle-même.

Ne nous y trompons pas, l’islamo-gauchisme est en train de gangréner idéologiquement toute la société française, provoquant le passage à l’acte des individus les plus radicalisés. La stratégie est claire. Eliminer d’abord les Juifs pour ensuite éradiquer les Chrétiens et détruire la civilisation judéo-chrétienne et ses valeurs.

Les politiciens connaissent parfaitement la situation mais ne lèvent pas le petit doigt pour enrayer ce naufrage, soit par opportunisme politique ou par simple lâcheté.

L’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a indiqué craindre que « demain on ne vive plus ensemble mais face à face » pointant du doigt « la loi du plus fort » qui s’applique désormais dans les banlieues.

Cette « peste » qui brise l’unité nationale, dressant la population contre elle-même, n’est point brune ou jaune mais bien rouge et verte.

Ces islamo-gauchistes pro palestiniens, dont Soral et Dieudonné sont l’une des composantes, utilisent un conflit géopolitique extérieur pour faire monter la haine à l’intérieur même de la Nation française et dresser les Français les uns contre les autres.

La fin annoncée de la présence juive en France dans les décennies à venir, présage des persécutions futurs pour les Chrétiens, prochaines cibles des factions subversives rouges et vertes.

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

cimetière champagne au mont d'or antisémitisme fevrier 2019amblily 21 février 2019 antisémitismestrasbourg stèle synagogue vandalisée février 2019ldna antisémitisme bry sur marne février 2019 mort aux juifsparc martin luther king paris antisémitisme février 2019

FRANCE-RELIGION-CRIME

+ 74% d’antisémitisme en France en 2018 : le PS et ses alliés vont-ils marcher demain pour dénoncer leur propre bilan ?

simone veil antisémitisme boîtes aux lettres la poste

Chaque année, les Français Juifs sont de moins en moins nombreux dans l’hexagone.

Alyahs, baisse de la natalité, difficultés à vivre sa judaïté, antisémitisme et menace terroriste sont autant de facteurs conduisant la France à devenir peu à peu Judenrein.

Paradoxe : moins la présence juive est visible en France, plus l’antisémitisme monte.

Le parti socialiste organise demain soir à Paris une marche pour dénoncer l’antisémitisme. Quatorze partis politiques et de nombreuses associations antiracistes comptent s’associer à cette manifestation.

Or, depuis trente ans, le parti socialiste et ses alliés sont idéologiquement au pouvoir.

La politique social-démocrate pro palestinienne imposée par l’Union européenne et conduite par la France depuis trente ans est directement responsable de la montée de la haine du Juif et d’Israël.

L’agression subie samedi à Montparnasse par Alain Finekielkraut de la part d’un salafiste radicalisé usurpant la qualité de Gilet jaune aux cris de « Palestine, Palestine » est malheureusement devenue le quotidien des Français juifs.

Les politiciens français et les associations antiracistes sont totalement discrédités. Leur inefficacité n’est plus à démontrer. Cette énième marche n’est que récupération et instrumentalisation d’une situation dont le PS et ses alliés sont tous comptables.

Si Guy Mollet ou encore Maurice Bourgès-Maunoury voient en quoi s’est transformée la gauche et ce qu’est devenue la France aujourd’hui, il doivent se retourner dans leur tombe.

L’UPFJ appellent ses adhérents et sympathisants à ne pas participer à ce simulacre de lutte contre l’antisémitisme aux côtés de ceux qui ont tout raté depuis trente ans.

Tant que la France n’aura pas à sa tête un Donald Trump ou un Jair Bolsonaro, les Français juifs n’auront aucun espoir d’avenir en France, n’en déplaise à monsieur Finkielkraut, toujours très critique à l’égard du président Trump.

La politique du Jcall (European jewish call for Reason) relayée par le Crif est mortifère pour les Français juifs. Les démocrates américains sont responsables d’une grande partie du désordre mondial actuel et de la montée de l’antisémitisme à l’échelle planétaire.

Il est vital de refuser la confiscation de la parole juive par ce courant politique très toxique pour les Français Juifs eux-mêmes.

bagelstein paris juden antisémitisme france

Attentat dans une Synagogue aux Etats-Unis : le bilan est d’au moins 11 morts

synagogue attentat.jpg

Un individu de 46 ans nommé Robert Bowers, auteur de messages antisémites sur les réseaux sociaux, a ouvert le feu ce samedi matin dans une synagogue située à Squirell Hill dans le quartier juif à Pittsburgh en Pennsylvanie aux Etats-Unis.

Au moins onze personnes dont trois policiers auraient été abattues.

L’UPFJ présente ses sincères condoléances à l’ensemble des familles et proches des victimes. Notre association apporte tout son soutien au Président Trump et à son administration dans ces moments particulièrement difficiles.

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

Adoption de la loi sur l’Etat-Nation Juif à la Knesset

knesset 19 juillet 2018.jpg

Si de nombreux politiciens européens refusent de reconnaître les racines chrétiennes de l’Europe, de son côté, l’Etat d’Israël a réaffirmé sans complexe sa Judéité à travers le vote d’une nouvelle loi fondamentale le 19 juillet 2018.

La loi, adoptée par 62 voix contre 55, fait de l’hébreu la seule langue officielle du pays.

Le texte déclare que l’établissement de « localités juives relève de l’intérêt national » et proclame que Jérusalem est la capitale d’Israël, y compris dans sa partie orientale.

La loi désigne « l’Etat d’Israël comme l’Etat national du peuple juif où celui-ci applique son droit naturel, culturel, religieux, historique » et précise que « le droit d’exercer l’autodétermination au sein de l’Etat d’Israël est réservé uniquement au peuple juif ».

Le texte voté entre dans la catégorie des lois fondamentales qui font office de constitution en Israël.

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

Cérémonie d’hommage aux victimes de la rafle du Vel d’Hiv

vel d'hiv

La Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France est célébrée aujourd’hui dimanche 22 juillet.

Sur les 3 900 enfants déportés parmi les 13.000 raflés les 16 et 17 juillet 1942, six seulement sont revenus des camps de la mort.

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

Appel à contributions pour un projet d’édition

Emmanuel Carlebach.jpg

Aleksandar Petrov (1938 -), l’auteur du roman Comme l’Or par le Feu (éd.1998,2002,2009) publié ici dans sa traduction française, est une figure marquante de la littérature serbe de la deuxième moitié du XXème siècle. Sa carrière d’écrivain, poète et prosateur, et aussi de professeur universitaire, s’est déployée dans des milieux nombreux et divers – par lesquels ce roman promène le lecteur – de Belgrade à Pittsburgh, de Paris à Sarajevo. De ses écrits, traduits en des dizaines de langues, le public francophone avait déjà pu découvrir voici quelques années (2010) le recueil de poésies Le Cinquième Point Cardinal, traduction de M. Bunjevac, préface de Pierre Faye.

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la parution de ce livre et de devenir des partenaires de sa publication en français. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

Emmanuel Carlebach.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour participer au projet !

https://www.simply-crowd.com/produit/comme-lor-par-le-feu/