Des habitants de Jéricho soutiennent la décision de l’Autorité Palestinienne de couper l’électricité aux Gazaouis

Chronique d’une réalité.

Rencontrée sur une route de Judée Samarie du côté de Jéricho, une famille circulant dans une voiture à plaques d’immatriculation vertes s’arrête, comme nous, pour se ravitailler en carburant. Les habitations autour de la station service sont toutes équipées sur leur toiture de ballons d’eau de couleur noire. Il fait chaud, très chaud même..

Nous entendant parler français malgré notre véhicule à plaques « jaunes, » le père de famille nous sourit et engage la conversation dans un anglais approximatif. Mais l’un de nos amis parlant couramment hébreu et arabe va rapidement s’improviser traducteur.

Finalement l’échange qui ne devait se limiter qu’à quelques formules de politesse avec des touristes français a duré une bonne heure et a très vite glissé sur le terrain politique.

Nous décidons d’acheter des glaces et des boissons fraîches pour tout le monde. Mais il faut négocier, car le père de famille est gêné et veut payer lui-même les consommations. S’enchaîne un bras de fer pour savoir qui va régler la fameuse note, objet d’une première discorde.

Ayant eu l’idée les premiers et sous la pression des enfants attendant de déguster leurs glaces, le père cède, un peu désabusé. Qu’importe, le dialogue se poursuit.

Nous retiendrons de nos échanges dont les enfants se sont éperdument moqués préférant jouer avec des cailloux dans la poussière à côté d’un palmier desséché que si certes, ce père de famille condamne toute forme de présence juive en Judée Samarie, il s’est montré bien plus inquiet et hostile à l’égard du Hamas et des Palestiniens de Gaza.

Cet habitant de Jéricho, père de famille, nous a déclaré ne rien partager de commun avec le Hamas et les Gazaouis et nous a affirmé soutenir la décision du président Abbas de couper l’électricité aux Gazaouis.

« Il y en a assez de toujours payer pour Gaza, Israël n’a qu’à payer l’électricité au Hamas » nous a-t-il déclaré sur un ton amusé.

Après une séparation chaleureuse, chaque véhicule a repris son chemin sur la même route mais avec des plaques de couleurs différentes..

Bien éloigné du discours médiatique policé, ambiance, ambiance au Nord de Jéricho..

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

En visite à Kiryat Arba, l’UPFJ s’est indignée de l’élection d’un terroriste palestinien assassin à la mairie d’Hébron

En visite hier à Kiryat Arba et au tombeau des Patriarches, le président de l’UPFJ s’est indigné de l’élection dimanche à la mairie d’Hébron d’un terroriste palestinien ayant participé aux assassinats de six Juifs le 2 mai 1980 dans cette même ville.

abu sneineh

L’UPFJ demande à monsieur Abbas et à l’Autorité Palestinienne d’invalider l’élection de Abu Sneineh par respect au moins pour les victimes et d’organiser un nouveau scrutin avec des candidats n’ayant pas de sang sur les mains.

Comment la communauté internationale peut-elle rester muette face à ce choix démocratique destructeur pour les relations entre Juifs et Arabes ?

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

Tensions à la frontière libanaise

Le président de l’UPFJ s’est rendu à la frontière Libanaise dans la localité juive de Metula ainsi que dans le village à majorité Alaouite de Ghajar à proximité des fermes de Chebba.

IMG_20170513_132602

L’UPFJ se dit inquiète des menaces proférées par le Hezbollah à la frontière israélo-libanaise et des tensions que nous avons ressenti sur place.

Une stabilisation de la situation militaire en Syrie pourrait entraîner le redéploiement de troupes du Hezbollah à la frontière israélo-libanaise dans le but d’attaquer Israël.

L’expérience militaire acquise par le Hezbollah pourrait bien être utilisée contre le bastion de la civilisation judéo-chrétienne au Proche-Orient, Israël, par les gardiens de la révolution iranienne.

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.

L’UPFJ rappelle son soutien et son amitié à nos frères Druzes

Le président de l’UPFJ a rencontré nos amis et frères Druzes de Majdal Shams et de la frontière Syro-libanaise. L’UPFJ les remercie chaleureusement pour leur accueil et leur hospitalité.

L’UPFJ partage tout à fait leur point de vue sur la nécessité de protéger les minorités vivant en Syrie et notamment les Druzes face à la barbarie de l’Etat Islamique. Il est capital de trouver rapidement une solution pacifique dans la région qui protège les populations.

Nous avons également une pensée pour les Yézidis, victimes d’un véritable génocide dans l’indifférence de la communauté internationale.

Les soins accordés en Israël par l’Etat hébreu à des blessés de guerre sur le front syrien le sont à titre humanitaire et aux fins de collectes de renseignements militaires. Il ne s’agit en aucun cas d’une quelconque forme d’interventionnisme dans le conflit syrien. C’est ce que l’UPFJ a rappelé à nos amis parfois inquiets.

IMG_20170512_153251

La frontière syrienne avec Israël délimitée par une simple barrière de sécurité démontre la nécessité pour l’Etat hébreu de surveiller et d’analyser minute par minute l’évolution du conflit syrien. Le renseignement est capital. L’UPFJ réaffirme sa volonté de trouver une solution pacifique dans le respect de chacun.

IMG_20170513_133627

UPFJ. Tous droits réservés. reproduction autorisée.

L’UPFJ rend un hommage à Kfar Giladi à nos frères tombés en août 2006

007.jpg

Le président de l’Union des Patriotes Français Juifs a rendu hommage ce jour à Kfar Giladi aux héros morts le 6 août 2006 pour défendre Israël et l’Occident Judéo-chrétien face à l’obscurantisme.

005

Nous n’oublierons jamais leurs sacrifices. Nos pensées vont vers leurs familles et leurs proches. Toda.

006.jpg

UPFJ. Tous droits réservés. Reproductions autorisées.

L’UPFJ prend acte de la décision de Marion Maréchal Le Pen

marion

L’Union des Patriotes Français Juifs prends acte de la décision de Marion Maréchal Le Pen de se mettre en retrait provisoirement de la vie politique.

Nous partageons tout à fait sa vision sur le rejet des politiciens ayant vécu toute leur vie de mandats politiques locaux ou nationaux sans jamais avoir connu le monde du travail. Certains devraient en prendre de la graine..

L’UPFJ, très attachée au bien-être des familles et à la défense des intérêts des enfants, comprend le choix d’une maman soucieuse de prendre soin de sa fille.

Malgré certaines divergences, l’UPFJ salue le courage dont a fait preuve Marion durant ces cinq années passées en qualité de députée de la République.

Aux côtés de notre ami Gilbert Collard, elle a défendu avec pugnacité dans l’hémicycle tout au long de son mandat les intérêts de la Nation face aux fossoyeurs de notre patrie.

Pour arriver aux affaires du pays, le camp patriote aura besoin de toutes ses forces rassemblées derrière Marine Le Pen, notre cheffe légitime et porte-voix.

Nous avons cinq années pour créer les conditions de la reconquête du pouvoir par le peuple avec toutes les bonnes volontés qui aiment la France et qui sont déterminées à sacrifier leur bien-être personnel pour sauver la Nation.

UPFJ. Tous droits réservés. Reproduction autorisée.